Le marathon syndical de Xavier Darcos

23 mai 2007
Le marathon syndical de Xavier Darcos Le marathon syndical de Xavier Darcos  dans Non classé x
x dans Non classé
x
x x
x
x
x

2209841Le ministre de l’Education a assuré mardi qu’il donnerait sa réponse sur le sort qu’il réserve aux décrets Robien « dans une petite semaine ».

2209841Xavier Darcos doit également faire face au dossier délicat de la carte scolaire. Il rencontre les syndicats cette semaine

Une petite semaine. » Voilà ce que se donne Xavier Darcos pour donner sa réponse sur les décrets Robien.   »Je donnerai une réponse quand j’aurai vu tout le monde« , a-t-il expliqué à la presse. Le nouveau ministre de l’Education s’était engagé dès sa prise de fonction à rencontrer au plus vite les syndicats. A peine installé, il a recu mardi après-midi Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, ainsi que les représentants du Snes, pour l’enseignement du second degré. Il devait aussi rencontrer le Snalc-CSEN, souvent étiqueté à droite, mardi soir, avant de recevoir le Sgen-CFDT, puis les syndicats de chefs d’établissement, au cours de la semaine.

Au programme mardi, la question du retrait du décret Robien, qui prévoit la suppression de plus de 3000 postes à la rentrée prochaine. Ce texte polémique publié en février allonge également le temps de travail de certains enseignants de une à trois heures, sans contrepartie financière. Nicolas Sarkozy s’était prononcé pour la suspension – mais pas pour le retrait – de ce décret durant la campagne, estimant qu’il avait été pris sans concertation suffisante avec les syndicats.

Retrait du décret Robien et pérennisation des EVS

Différents rassemblements organisés par la FSU et le SE-Unsa sont en outre prévus mercredi afin de maintenir la pression sur le décret Robien. Les syndicats reçus par Xavier Darcos devraient également aborder la question des moyens, des zones d’éducation prioritaire (Zep), du droit de grève des enseignants, que Nicolas Sarkozy souhaite aménager, ou encore de l’apprentissage à 14 ans.

Le SNUipp-FSU et le SE-Unsa, les deux principaux syndicats du primaire, protestent par ailleurs contre l’ »interruption » de contrats de travail des emplois vie scolaire (EVS). Ils ont appelé à des rassemblements d’EVS et d’enseignants des écoles mercredi pour « alerter le nouveau ministre de l’Education sur cette question. Le SE-Unsa a demandé au ministre de l’Education la pérennisation des « missions assumées aujourd’hui par les EVS« . Créés à la rentrée 2005, ces EVS sont destinés aux personnes sous-qualifiés en rupture avec le monde du travail.

Autre dossier délicat : la suppression de la carte scolaire

Xavier Darcos veut faire disparaître la carte scolaire en deux ans, avec un assouplissement intermédiaire dès la rentrée prochaine. Le nouveau ministre se défend de toute volonté de mettre en place un « grand marché libéral de l’école« , en prônant la suppression de cette règle, qui affecte les élèves dans les écoles et les collèges de leurs quartiers. « La carte scolaire n’est pas une assignation à résidence » a-t-il déclaré mardi en sous-entendant qu’elle pouvait devenir contre-productive « si on n’arrive pas à assurer la mixité scolaire ». L’assouplissement de la carte scolaire pourrait concerner 10 à 20 % des affectations dès la rentrée prochaine.
La Fidl s’est déclaré « profondément déçu et inquiet de l’annonce de M. Darcos de supprimer la carte scolaire à la rentrée 2008« . Le syndicat lycéen estime que Xavier Darcos « ne peut se contenter d’effets d’annonces  sans prendre la peine (…) de consulter les acteurs de la communauté éducative« .

Nicolas Sarkozy reçoit neuf ONG écologistes à l’Elysée

23 mai 2007

Nicolas Sarkozy reçoit neuf ONG écologistes à l’Elysée

PARIS (Reuters) – Le président Nicolas Sarkozy a reçu à l’Elysée les dirigeants de neuf organisations écologistes non gouvernementales (ONG) pour préparer la tenue d’un « Grenelle de l’environnement » à la rentrée prochaine.

Le ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables Alain Juppé participait à cette réunion qui a débuté à 11h00 et devait être suivie en début d’après-midi d’une rencontre avec des experts dans ce domaine.

Parmi les participants figurent l’animateur de télévision et écologiste Nicolas Hulot, le président du WWF Daniel Richard, ses homologues de Greenpeace France et des Amis de la terre Yannick Jadot et Claude Bascompte, ainsi que celui de la Ligue de protection des oiseaux, Alain Bougrain-Dubourg .

Le président de France Nature Environnement Sébastien Genest, celui d’Ecologie sans frontière Franck Laval et la vice-présidence de la Ligue ROC Nelly Boutinot participent également à la rencontre.

12